Baroda et le Maharaja Sayajirao

Chercheuse affiliée au département d’histoire de l’université du Maharaja Sayajirao (de 2010 à 2014), j’ai eu le bonheur de vivre au cœur de la ville culturelle du Gujarat, bercée par les notes des virtuoses, les déclamations poétiques et les installations engagés d’artistes de renom. Mes aquarelles de Baroda égrènent les vestiges solankis, les monuments moghols et les trésors du Maharaja Sayajirao Gaekwad III (1863-1939), mécène éclairé à qui la ville doit tant.

Fiche technique:
Calendriers annuels dont celui la State Bank of India, Baroda Branch (2008) représentant les grands monuments de Baroda.
Dessins diffusés informellement.

 

 

 

Copyrighted Image